L’algue moutarde, comment en venir à bout et retrouver une eau claire ?

Relaxation dans piscine

Si vous êtes confronté à l’algue moutarde, il est probable qu’il soit difficile de s’en débarrasser. Et c’est normal, celle-ci est très coriace et a tendance à revenir sans cesse. Nombreuses sont les personnes cherchant la solution pour la combattre. Nous espérons que vous y verrez un peu plus clair après cet article.

Qu’est-ce que l’algue moutarde ? 

Cette algue, originaire du Sahara, est généralement transportée par les grains de sables au gré du vent. Ces grains de sable transportent avec eux des germes qui ont tendance à se déposer sur les parois de la piscine pour s’y développer.

Ce type d’algue est identifiable à sa couleur jaunâtre semblable à celle du pollen. De plus, elle a tendance à se disperser quand il y a du mouvement dans l’eau, ce qui rend difficile son traitement avec un robot. 

Prévention de son apparition

Le meilleur moyen d’empêcher le développement de l’algue reste d’effectuer un entretien pointilleux de son eau de piscine. En effet, si les taux de pH et de désinfectant préconisés sont respectés et que la filtration est efficace, il sera nettement plus difficile pour un quelconque parasite de proliférer. De plus, réaliser un hivernage sans filtration ni traitement peut favoriser l’apparition de l’algue moutarde. Néanmoins, le phénomène de contamination a plutôt lieu en hiver qu’en été en Europe.

Traitement de l’algue moutarde 

Malheureusement, le traitement de l’algue moutarde ne pourra se faire avec des produits contre les algues vertes. Très souvent, l’utilisation d’un produit de désinfection choc et d’un anti-algue ne suffit pas. L’algue disparaîtra, mais réapparaîtra très rapidement. Ce parasite nécessite donc un traitement spécifique.  

Afin de préparer le traitement au mieux, on recommande de:

  • Veiller à un niveau de pH compris entre 7 et 7,4 ;
  • Laver son filtre et utiliser un floculant pour optimiser la filtration ;
  • Nettoyer chaque recoin de son bassin pour que toutes les algues soient mélangées dans l’eau et non plus posées sur les parois ;
  • Laver l’emplacement où se trouve le bassin et ses alentours. En effet, votre terrasse ou vos meubles de jardin peuvent être couverts de germes d’algue jaune, ce qui pourrait recontaminer l’eau du bassin. ;
  • Laver tous les accessoires ayant été au contact de l’eau contaminée : bouées, matelas, robot, matériel de nettoyage pour éviter tout risque de recontamination.

Une fois ces différentes actions réalisées, vous pouvez utiliser un anti-algue moutarde ainsi qu’un oxydant qui va en booster l’effet. Enfin, il ne reste plus qu’à attendre une douzaine d’heures pour pouvoir se baigner à nouveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *